SAV / DEPANNAGE / MAINTENANCE

SAV DEPANNAGE DES TUYAUTERIES EN COMPOSITE / RESINE / FIBRE DE VERRE

Pour tout dépannage de vos réseaux en composite, résine, fibre de verre endommagés, SBPI met tout en œuvre pour intervenir efficacement et rapidement (sous 8h à 24h en fonction du site d’intervention).

Le large domaine de compétence de nos techniciens et notre stock de pièces permettent un dépannage rapide et fiable

Plusieurs solutions sont proposées par SBPI,

  • soit le remplacement de la ligne par un tube en composite
  • soit le renforcement du tube par un manchon en résines.
  • soit de laisser le défaut en état avec mise en place d’un dispositif de surveillance de son évolution, par le client.

Renforcement du tube – Clock Spring

Concernant le renforcement du pipe, SBPI est à même de vous proposer la mise en place par du personnel formé de produit Clock Spring ou Snap Wrapp sur la partie de la tuyauterie incriminée sans interruption du réseau tout en respectant les procédures du fournisseur (suivant la pression et la température).

Ses avantages sont :

  • Aucun équipement lourd ou spécial n’est nécessaire pour l’installation
  • Absence de travaux à chaud ou de soudage
  • Sans interruption du débit dans la canalisation
  • Prévention intégrale du retour de la corrosion
  • Produit totalement respectueux de l’environnement

Recherche de micro fuites

Vous souhaitez optimiser vos lignes de production sur vos installations enterrées.

SBPI est équipée de matériel permettant la détection de fuites sur des canalisations enterrées. Cette recherche s’appuie essentiellement sur la mise sous pression du réseau en utilisant un mélange gazeux (azote et hélium)

Avantages :

  • Sans danger, inerte et sans risque de contamination de l’environnement,
  • Applicable dans toutes les raffineries, les unités de protection pétro-chimiques et les unités de production d’énergie.

La méthode utilisée pour la recherche de fuite est basée sur la détection en surface de l’hélium s’échappant du pipe. Les fuites sont repérées à l’aide d’un détecteur de gaz conçu uniquement pour détecter l’hélium à des teneurs très faibles.